Epilogue: Dans le courrier

1) Carte postale

Quelques jours plus tard, à New York City.

Sam venait d’arriver. Elle posa son sac sur son bureau, retira sa veste et jeta un œil sur la paperasse accumulée sur son plan de travail. Un paquet attira tout de suite son attention. C’était une épaisse enveloppe beige sur laquelle était inscrit, d’une écriture fine et énergique : Samantha Spade, agent du FBI, New York City.

Elle déchira l’enveloppe, qui s’ouvrit sur un épais dossier. Une carte postale tomba au sol et Samantha posa le dossier pour la ramasser. Il s’agissait d’une photo en noir et blanc du Broadway Theatre.

Merci pour tout de la part de 2 Caméléons et demi !
Si vous aviez la détermination nécessaire pour donner quelques coups de pieds dans cette fourmilière qu’est le Centre, ceci est un assez bon début.
Je vous souhaite bien du bonheur,
Sara.

Samantha reporta son attention sur le dossier. Sur la première page figurait la photographie d’un long bâtiment blanc, avec comme légende : Le Centre, Bluecove, Delaware. Il était tôt, les bâtiments étaient encore presque déserts ; elle l’ouvrit et se plongea dans le document.

2) Faire-part

Quelques mois plus tard, le Centre, Bluecove, Delaware.

Broots sursauta à l’arrivée de Melle Parker, qui l’assaillit immédiatement de mauvaise humeur :
« Trois fois ! Ça fait trois fois en à peine six mois que des équipes du FBI perquisitionnent et qu’il faut ranger les dossiers compromettants ! C’est-à-dire tous les dossiers, et certains sont du genre encombrant, je pense à l’Eponge, râla Parker en désignant Angelo, assis par terre, du menton. Je suis sûre qu’on doit ce traitement de faveur à l’un ou l’autre de nos Caméléons en fuite.

- Euh, Melle Parker, intervint timidement Broots, vous avez reçu une carte. Sydney aussi, en fait.

La jeune femme saisit l’enveloppe blanche posée sur son bureau. L’adresse était écrite à la main – c’était l’écriture de Jarod. Elle l’ouvrit et en sortit un… faire-part de naissance, représentant un nounours tenant un biberon.

- Qu’est-ce que c’est encore que cette arnaque ? s’exclama Parker, montrant la carte à un Broots ébahi.

- C’est vrai que Jarod et Sara se faisaient très discrets ces derniers temps, avança celui-ci. Et… continua-t-il, soudain saisi d’une révélation, ça… ça expliquerait les regards bizarres près de cet entrepôt, juste avant l’intervention de Jarod. Vous vous rappelez ?

Pendant ce temps, Melle Parker ouvrait la carte et déchiffrait le message, écrit par Sara cette fois.

Jarod et Sara sont fiers de vous annoncer la naissance d’un mini Caméléon prénommé Catherine*.
Puisse-t-elle ne jamais avoir à faire au Centre !

- Très joli choix de prénom, estima Sydney, qui venait d’entrer – Parker avait lu à voix haute sans le vouloir.

- Vous étiez au courant, pas vrai ? l’interrogea la jeune femme, sans le ton de reproche qu’elle aurait pourtant voulu utiliser.

- Je m’en doutais, répondit le psychologue avec un geste évasif. Après tout, il était plus que temps que ces deux-là trouvent enfin leur foyer. »

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×